La peinture du dimanche #228 : François Cachoud

9 avril 2017 § 3 Commentaires

François Charles Cachoud, Nuit (huile sur toile, dimensions et date invérifiables).


(Sublimes, les nocturnes de François Cachoud (1866-1943), élève de Gustave Moreau que l’on surnomma « le Corot de la nuit »…)

Publicités

Tagué :, , , , , , , , , , , ,

§ 3 réponses à La peinture du dimanche #228 : François Cachoud

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La peinture du dimanche #228 : François Cachoud à "What you give is yours, what you retain is lost forever." (Armenian proverb).

Méta

%d blogueurs aiment cette page :