La peinture du dimanche #55 : Alberto Burri

8 décembre 2013 § Poster un commentaire

alberto Burri, Cretto G2 (acrylique sur panneau, 1975).

+ Burri_cretto-g2-1975
(Parce que j’ai appris récemment l’existence
de cette pièce de Land Art, Gretto, réalisée en Sicile dans les années 1980 sur les reste de Gibellina, un village rasé par un tremblement de terre en 1968. Burri a coulé une chappe de béton sur les ruines, reprenant en surface le tracé des rues du village… Au vu des photos, impression qui me rappelle le magnifique Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe de Peter Eisenman à Berlin… Le nouveau village de Gibellina, situé à quelques kilomètres, est lui aussi fameux pour avoir accueilli de nombreuses oeuvres monumentales d’artistes contemporains.)

Publicités

Tagué :, , , , , , , , , , , ,

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La peinture du dimanche #55 : Alberto Burri à "What you give is yours, what you retain is lost forever." (Armenian proverb).

Méta

%d blogueurs aiment cette page :