Copains clopant : post-scriptum

29 janvier 2013 § Poster un commentaire

Un petit addendum qui donne l’occasion de faire se rencontrer deux de mes posts récents – l’un consacré à la cigarette, l’autre à la disparition de Pontalis. Dans la « nécro » (brrr, quel vilain mot ; disons plutôt : l’hommage) que consacre Télérama cette semaine à ce grand fumeur, je relève cette phrase : « La cigarette a cette vertu, comme le sein maternel, d’être à la fois un excitant et un calmant. »

Un blog peut-il être un objet transitionnel ?

Publicités

Tagué :, , , , , , , ,

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Copains clopant : post-scriptum à "What you give is yours, what you retain is lost forever." (Armenian proverb).

Méta

%d blogueurs aiment cette page :