‘Between the click of the light and the start of the dream…’

7 octobre 2012 § Poster un commentaire

A l’heure où ce post s’affichera, je serai en train de reprendre cette même chanson, en compagnie de Rosemary et Zim Moriarty (du groupe du même nom), au Théâtre de la Bastille, en clôture de la dernière représentation de Memories from the Missing Room, spectacle imaginé par Marc Lainé autour du deuxième album de Moriarty.

Notre trio sera en effet chargé, sur scène, de l’accompagnement musical du prochain spectacle de Marc, Ghost in the Back Seat, un road-movie scénique avec Audrey Bonnet et Mathieu Genet dont une première étape de travail sera présentée samedi 13 octobre prochain, dans le cadre de  prochaine Nuit curieuse de la Ferme du Buisson, intitulée « Rebel! Rebel? » (et au plantureux programme de laquelle figure notamment un concert du décoiffant groupe Cheveu)…

Publicités

Tagué :, , , , , , , , , , , , , ,

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement ‘Between the click of the light and the start of the dream…’ à "What you give is yours, what you retain is lost forever." (Armenian proverb).

Méta

%d blogueurs aiment cette page :